Archives de la Catégorie : Veille internationale

La veille internationale CVSTENE

CVSTENE vous propose de découvrir l’actualité technologique internationale et marché des thématiques du CVT.

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://www.cvstene.fr/la-veille-internationale-cvstene-2/

Les Pays-Bas tête de gondole du Benelux numérique

Les Pays-Bas tiennent en Europe une place un peu à part géographiquement, politiquement et socialement : en effet, la surface du pays est 15 fois moindre que celle de la France, pour seulement 17 millions d’habitants.

On oublie souvent que le pays était, au 17ème siècle, une place forte de l’Europe d’alors. En effet, le 17ème siècle constitue pour les Pays-bas le “siècle d’or” : le pays est alors un modèle d’ouverture internationale, en témoigne sa relation particulière avec un Japon alors coupé du reste du monde.

C’est de cette ouverture historique – culturelle pour certains – que découle aujourd’hui l’écosystème néerlandais dédié à l’innovation. Tout cela associé à une culture commerçante et entrepreneuriale qui fait des Pays-Bas un pays abritant un réseau de start-ups dynamiques et innovantes bénéficiant de financements importants.

Autre atout du pays batave, et pas des moindres, la maîtrise par l’immense majorité de la population de la langue anglaise.

Ajoutez à cela une attraction populaire pour les nouvelles technologies, et se dessine un écosystème original très favorable à l’innovation : 98% des Hollandais ont une connexion haut débit alors que la moyenne européenne stagne à 62%.

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://www.cvstene.fr/les-pays-bas-tete-de-gondole-du-benelux-numerique/

La Chine des supercalculateurs et de la compétition scientifique internationale

Les supercalculateurs, également appelés superordinateurs, sont des ordinateurs conçus pour avoir des capacités de calcul très élevées. Leur utilisation revêt des finalités variées, dans des domaines spécifiques, à la fois civil et militaire, nécessitant une très forte puissance de calcul. On les retrouve notamment dans les prévisions météorologiques, l’étude du climat, la chimie (pour le calcul de structure et modélisation moléculaire par exemple), les simulations physiques comme l’aérodynamisme, les calculs de résistance des matériaux, les simulations d’explosion nucléaire ou de fusion nucléaire, ainsi que la cryptanalyse et la finance haute fréquence. La vitesse d’un système informatique, autrement dit ses performances de calcul, est calculé en FLOPS (Floating-point Operation Per Second, ou opération en virgule flottante par seconde).

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://www.cvstene.fr/la-chine-des-supercalculateurs-et-de-la-competition-scientifique-internationale/

Drones : tour d’horizon des systèmes « anti »

Le concept de drone aérien ou UAV (Unmanned Aerial Vehicle) vit le jour durant la Première Guerre mondiale en Angleterre, aux États-Unis mais également en France. Les premiers appareils, dont certains comme le Kettering Bug qui s’apparentait plus à un missile de croisière, ont ouvert la voie à une réflexion stratégique et au développement de technologies majeures, que l’on retrouve aujourd’hui dans ces véhicules sans pilote commandés à distance. Il est d’ailleurs plus pertinent de parler de système de drone, un drone étant constitué de plusieurs composants dont, au minimum, le drone lui-même, la « station » de commande au sol, et des capteurs permettant la communication entre ces deux éléments. Si les drones ont d’abord été aériens, leur utilisation s’est diversifiée aux environnements terrestre, marin et sous-marin. Il ne sera cependant sujet que des drones aériens dans cet article, ceux-ci ayant une utilisation plus large et spécifique.

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://www.cvstene.fr/drones-tour-dhorizon-des-systemes-anti/

Web summit 2016 : la smart santé veut devenir “normale”

Le rendez-vous mondial des entrepreneurs du web s’est tenu au début du mois de Novembre à Lisbonne. Après 5 années passées à exposer à Dublin, le Web Summit s’est donc exporté cette année dans la capitale portugaise.

Car en seulement 6 ans d’existence, l’événement s’est imposé comme un rendez-vous phare du secteur high tech : pour preuve, l’affluence est passée de quelques 400 visiteurs en 2011 à 53000 cette année. Et à cet instant l’édition 2017 a déjà reçu 70000 inscriptions ! Les start-ups ne s’y trompent pas, puisqu’on a dénombré plus de 2000 exposants cette année.

Tous les thèmes mêlant high-tech et web sont couverts sur le salon. Des centaines de conférences sont organisées, animées par des experts et industriels du domaine. Parmi ces secteurs innovants, l’intelligence artificielle, la robotique, les véhicules autonomes, mais aussi la fintech et le e-sport étaient à l’honneur.

Mais c’est sur le secteur de la e-santé que nous avons décidé de nous attarder. Les exposants “e-santé” étaient nombreux (européens et asiatiques essentiellement), et les conférences sur le sujet également. Il faut dire que ce domaine cristallise de nombreuses problématiques rencontrées actuellement par les entrepreneurs du numérique : Comment collecter les données ? Comment les exploiter ? Comment les utiliser ? Quid des robots ? Des wearables ?

Les innovations présentées par les exposants “smart santé” du Web Summit se focalisaient cette année sur : les innovations pour combattre les maladies aujourd’hui incurables ; les soins de santé en temps réel ; santé et réalité virtuelle ; Données sur la santé ; vêtements.

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://www.cvstene.fr/web-summit-2016-la-smart-sante-veut-devenir-normale/

Articles plus anciens «